Tapis d’éveil bébé : guide d’achat, comparatif et avis

Alors que bébé fait son entrée dans sa nouvelle maison, vous vous demandez quels meubles choisir pour sa chambre, quels vêtements préférer pour lui tenir chaud, ou encore quel accessoire lui offrir pour stimuler sa motricité et sa curiosité.

Les tapis d’éveil remplissent parfaitement cette dernière mission. Ludiques, confortables et plein de promesses de jeux, ces outils vous accompagnent vous et votre enfant vers ses premiers mouvements et ses premiers pas.

Sélection de la rédaction

Pour simplifier vos recherches, nous avons sélectionné pour vous des tapis d’éveil de qualité possédant un maximum des critères identifiés ci-dessus. Ils offrent tous un rapport qualité / prix très intéressant !

Tapis d’éveil géant de Tiny Love

Tapis d’éveil de LUDI

Tapis d'éveil LUDI Lapin jaune
Lire notre test du tapis d’éveil LUDI

Tapis d’éveil souple Funny Baby de Vertbaudet

Guide d’achat

Comment bien choisir votre tapis de jeu ?

Lorsqu’il est tout petit, votre bébé ne différencie pas bien les différents tons pastel. Aussi, pour stimuler sa vue, choisissez un tapis d’éveil aux couleurs vives. Et pour développer au maximum sa motricité et éveiller sa curiosité, préférez les tapis d’éveil qui proposent le plus de diversité dans les jouets : hochets, manèges à musique, personnages en peluche ou encore miroirs en plastique, …

Selon l’espace dont vous disposez chez vous et votre mode de vie –avez-vous l’intention de ranger le tapis à chaque fin de journée ? Prévoyez-vous de l’emmener dans vos déplacements ?- intéressez-vous aussi à son côté pratique. Certains d’entre vous préféreront peut-être un tapis pliable, ou vendu avec son sac à poignée.

Autre petit critère qui peut avoir son importance, surtout dans les premiers mois de vie de votre bébé : le tapis est-il lavable ? Si votre bébé régurgite souvent, ce critère peut faire la différence entre deux tapis ! Sachez que pour les tapis en plastique ou en mousse, l’entretien est très simple : un coup d’éponge et le tapis redevient propre ! Pour les autres tapis, assurez-vous qu’ils passent en machine, à une température suffisamment élevée pour débarrasser le tissu de ses microbes.

Pour être sûr que son futur jouet préféré offre à votre enfant une sécurité optimale, assurez-vous qu’il affiche la mention « Conforme aux exigences de sécurité. » (marquage CE). Cela vous garantit un accessoire fabriqué dans le respect des normes de sécurité européennes. Ces normes assurent qu’aucun élément du tapis ne peut être détaché, et donc avalé par votre enfant.

Enfin, veillez à ce que le tapis corresponde à l’âge de l’enfant, ainsi qu’à son épaisseur. Plus le tapis est épais, plus il protège des chocs en cas de chute et « isole » du sol. Et puisque nous abordons le sujet des chutes, pour en prévenir certaines, posez toujours le tapis à même le sol, jamais en hauteur. Même s’il vous paraît impossible que votre enfant remue assez pour en tomber.

Certains tapis d’éveil proposent des arches amovibles. C’est l’idéal pour votre enfant ! Parce qu’une arche stimule presque trop votre enfant visuellement, et que cela risque de le fatiguer inutilement. Ensuite, si votre enfant s’ennuie sur le dos, il sera naturellement tenté de regarde ce qui se passe autour de lui. Il se placera alors sur le côté. Cette attitude est limitée par la présence d’une arche garnie de jouets au-dessus de sa tête

Combien coûte un tapis d’éveil ?

Un tapis d’éveil de qualité coûte environ 30 € minimum hors promotions. C’est probablement un budget pour vous, nous en sommes conscients. Malheureusement sous ce prix les compromis sont souvent trop nombreux pour que nous recommandions l’acquisition de produits moins chers. Si le neuf est trop onéreux, n’hésitez pas à vous tourner sur le marché de l’occasion. Il y a de véritables bonnes affaires à faire !

Foire aux questions

Qu’est-ce qu’un tapis d’éveil ?

Un tapis d’éveil est un accessoire qui se pose au sol. Confortable et moelleux, il est souvent surmonté d’une ou plusieurs arches dont la vocation est d’éveiller votre bout de chou au monde qui l’entoure. A l’arche sont suspendus des jouets (petites peluches, anneaux / animaux / jouets en plastique, …) aux couleurs, matières, sons et utilités différents.

Selon les marques, vous trouverez des tapis d’éveil plus ou moins épais, avec une arche plus ou moins garnie, et avec une palette de couleurs allant du très coloré au plus sobre.

Quelle est l’utilité de cet accessoire pour bébé ?

Le but d’un tapis d’éveil est d’ « éveiller » l’enfant en attirant sa curiosité et en développant sa motricité, en toute autonomie (ou presque !). Même s’il ne sait pas encore marcher, votre enfant développera sa musculature sans s’en rendre compte. Attraper des jouets en l’air et battre des pieds, ça ne se fait pas sans effort !

La diversité des jouets proposés sollicitera plusieurs actions de la part de votre enfant. Il aura envie d’attraper, de tirer, de mordiller, d’observer ou d’écouter. En lui offrant un tapis d’éveil, vous pratiquez (peut-être même sans le savoir !) la motricité libre : vous lui permettez de faire un des premiers choix de sa vie, en le laissant aller vers tel jouet ou tel doudou plutôt que vers tel autre, et sans l’influencer.

L’intelligence de votre enfant commence à se développer dès son plus jeune âge. Plus ses sens sont stimulés, meilleure sera l’évolution de celle-ci. En touchant les jouets et en sentant les différences de textures, en voyant les couleurs et les formes, il fait des premières expériences qui le connectent à son environnement.

Sur son tapis, votre bébé est au cœur de la vie de famille. Moins isolé que dans son lit, moins enfermé que dans son parc, il peut gigoter à sa guise en découvrant ce qui se passe autour de lui. Il prendra connaissance des membres de sa famille et s’habituera peu à peu à la vie de la maison. En effet, chaque bruit et chaque odeur constituent pour votre petit enfant un nouveau stimulus.

Si l’enfant se sent à son aise sur son tapis, l’accessoire sera le compagnon idéal pour lui permettre d’apprendre à se retourner et à ramper. Il tendra son bras vers un jouet qui l’intéresse et se retrouvera malgré lui sur le côté. Puis plus tard, lorsque ses mouvements seront plus assurés, il passera, toujours par hasard, d’une position sur le côté à allongé sur le ventre ! Sachez que le tapis d’éveil accompagne votre enfant jusqu’à ses premiers pas.

Tous les enfants n’adoptent pas le même comportement. Certains, observateurs, resteront sur le dos et regarderont attentivement les jouets et leur environnement. D’autres, plus enclins à bouger, essayeront rapidement d’attraper les jouets et se déplaceront pour saisir ceux qui sont inaccessibles.

Pour encourager son bien-être, n’hésitez pas à participer à ces moments de jeu et de découverte. Allongez-vous à côté de votre bébé ou asseyez-vous dans un fauteuil à proximité. Parlez-lui, pour qu’il sache que vous êtes là et sente votre présence. Cela lui évitera aussi d’avoir l’impression qu’il a été « déposé » !

A quel âge stimuler les sens de bébé grâce au jeu ?

Les tapis d’éveil sont conçus pour être utilisés dès la naissance. Néanmoins, c’est surtout à partir de ses deux mois que bébé y sera le plus réceptif. Son développement le rend plus apte à profiter pleinement des possibilités de cette formidable aire de jeux.

Si vous le souhaitez, vous pouvez mettre votre enfant sur son tapis d’éveil dès ses deux semaines. La seule condition pour que ce soit bon pour lui est de limiter son temps « d’utilisation ».  Cette précaution préserve le temps de sommeil dont votre enfant a besoin à cet âge. Aussi, lorsqu’il est tout petit, 10 à 15 minutes sur le tapis suffiront largement.

Apprenez à repérer les moments de la journée où bébé est le plus réveillé. Ce sont ces périodes-là qui permettront de découvrir avec plus d’entrain et de bonne humeur toutes les activités proposées par le tapis.

La période d’or du tapis d’éveil s’étend de 2 mois à 12 mois environ. Vous le constaterez par vous-mêmes, dès lors que votre petit marche avec plus ou moins d’assurance le tapis est un univers connu bien trop petit. Il est temps pour lui de parcourir le monde sur ses 2 jambes.

Si l’espace vous le permet, nous vous conseillons de laisser le tapis d’éveil au moins jusqu’aux 16 moins de votre bambin. Avant qu’il ne marche avec aisance il n’est pas rare qu’il passe encore du temps dans cet univers agréable et sécurisant.

Gardez à l’esprit que nous communiquons ici des jalons moyens constatés dans le développement de l’enfant et l’appétence pour ce jouet. Si votre chérubin prend son temps pour se mouvoir seul ou s’il se sent tout simplement bien sur son tapis, ne forcez pas les choses et prenez votre temps, rien ne presse !

Où installer le tapis d’éveil ?

La réponse est simple, avec vous ! Installez le coin éveil de votre petit.e dans la pièce de vie où vous vous trouvez. Il est impératif de ne pas laisser bébé seul sur son tapis. Pour des raisons de sécurité évidentes mais également car vous êtes aussi, ne l’oubliez jamais, la première source de stimulation de votre enfant !